• Émission de Jacques Merlet, France-Musique le 22 déc. 1997 (Exposition « Musiciens des rues de Paris)

http://archives-sonores.blogspot.fr/2012/08/musiciens-des-rues-de-paris.html

• Émission sur Hadiupodcasts (18 janvier 2016) à l’occasion du Premier Séminaire en Ethnomusicologie de la France à Pau (novembre 2015)

http://domenja.blogspot.fr/2016/01/en-ondas-setm-3-seminari-tresau-en.html

• 5 Cours-conférences filmés d’ethnomusicologie

UOH (Université Ouverte des Humanités)-Université de Nice-Sophia-Antipolis-Université de Montréal (Laboratoire d’Ethnomusicologie et d’Organologie), Juin 2012. Réalisation : service TICE.

Achèvement et mise en ligne du projet entamé en août 2010.

L’objet de ces 5 Grandes leçons d’ethnomusicologie est d’aborder quelques grands domaines (organologie, classifications instrumentales) ou thèmes classiques de l’ethnomusicologie (les fonctions du sonore et ses représentations symboliques) ou plus récemment émergents (la patrimonialisation), le tout selon un angle interdisciplinaire (anthropologie, histoire, iconologie musicale, ethnomusicologie, musicologie).

Chaque leçon est construite autour d’un exposé vidéo, accompagné de documents de référence en ligne.

1. « Anthropologie des Classifications instrumentales »

2. « Anthropologie de l’Organologie »

3. « Les symboliques du sonore, en France, au Moyen Age et à l’âge baroque. De l’histoire sociale de la musique à l’anthropologie musicale historique »

4. «Les Musiques de la mort en Occident »

5. «La patrimonialisation des musiques dites “traditionnelles” en France, du XIXe siècle à nos jours »

http://jalonedit.unice.fr/ethnomusicologie/cours

http://www.uoh.fr/front/notice?id=e7bd347f-4895-4d0a-b010-f526b235ceb0

 

• 2011 : Conférence filmée de Luc Charles-Dominique

« Les années 2000 ou le virage patrimonial du revivalisme français dans la musique et la danse traditionnelles », Journées d’étude Signature performancielle et construction identitaire, Martinique, 24 et 25 mai 2011, Université des Antilles et de la Guyane.

http://www.manioc.org/gsdl/cgi-bin/library?e=d-01000-00—off-0fichiers–00-1—-0-10-0—0—0direct-10—4——-0-1l–11-fr-Zz-1—20-about—00-3-1-00-0-0-11-1-0utfZz-8-00&a=d&c=fichiers&cl=CL2.3.16

• 2009 : Conférence filmée de Luc Charles-Dominique

Vocabulaire historique du geste et du jeu musicaux en France

24 novembre 2009, Université de Nice-Sophia-Antipolis, Séminaire « Anthropologie du geste » (Lasmic)

LES CONFÉRENCES DE LUC CHARLES-DOMINIQUE DEPUIS 1989

1989 :

« La Música de Occitania y sus formas orquestrales », Colloque « Función social de la música dentro de las culturals tradicionales », 19-21 mai, Portugalete (Bilbao) ; « L’expérience musicale révolutionnaire en 1789 dans le Midi Toulousain », Colloque « Musique et Révolutions », 27-29 avril, Institut d’Etudes Politiques, Toulouse ; « La chanson et la musique à l’époque révolutionnaire dans la région toulousaine », Colloque « L’enfant et la famille en Albigeois à l’époque de la Révolution française », 3-8 juillet, Puycelsi (Tarn) ; « La musique populaire et la Révolution », Conservatoire Occitan, Toulouse, 21 mars ;

1991 :

« Les instruments de musique du Musée Paul Dupuy », Musée Paul Dupuy, Toulouse ;

1992 :

« Profession ménétrier : histoire d’un métier marginal d’Ancien Régime », Atelier Recherche Ethnomusicologie de la FAMDT, St-Mathieu-de-Tréviers (34), 31 janvier-1er février ; « Le violon traditionnel en Gascogne », Festival Tradicionarius, Barcelone ; « Le hautbois : de l’instrument du pouvoir au symbole de l’identité », 4ème Rassemblement autour du hautbois en Couserans, Saint-Girons (09) ; « Ménétriers : violoneux ou violonistes ? », Châteauroux, Rencontres Coup d’Archets ;

1993 :

« Profession ménétrier : histoire d’un métier marginal d’Ancien Régime », IXe édition du Mai du Clavecin, Musée de Chartes ; (Idem), Conservatoire de Nantes, Festival « Violons » ;

1994 :

« La Couble des Hautbois des Capitouls de Toulouse. Rôle emblématique, fonction sociale et histoire d’un orchestre communal de musique ménétrière », Colloque « La vie musicale dans le Midi de la France, XVIIe-XVIIIe siècles », Villecroze ; « Ménétriers, maîtres-à-danser : réglementation de la danse en France sous l’Ancien Régime », VIIIèmes Journées de la Danse Traditionnelle, Colomiers (31) ; Du jongleur au ménestrel : évolution du statut social des instrumentistes médiévaux », Colloque « L’instrumentarium médiéval à cordes », Abbaye de Royaumont, 8-10 juillet ;

1995 :

« Les ménétriers français sous l’Ancien Régime », Colomiers (31) ; (Idem), La Science en Fête, Montpellier (34) ; (Idem), Festival International des Luthiers et Maîtres Sonneurs de Saint-Chartier (36) ; (Idem), Conservatoire Occitan (Toulouse) ;

1996 :

(Idem), XIIème European Seminar in Ethnomusicology, 07-13 septembre, L’Isle-Jourdain (32) ; (Idem), Centre Universitaire Méditerranéen, Nice ; « L’absence des représentations de ménétriers dans l’iconographie des fêtes officielles et populaires de Toulouse », Colloque « La música y la danza en las imágenes de fiestas populares y cortesanas en el Sur de Europa, 1500-1750 », Burgos, 15-19 mai, International Council for Traditional Music ; « La polyinstrumentalité des ménétriers en France », CNSM Paris, Séminaire d’organologie et d’iconographie musicale (CNRS, Musée des ATP) ; « Cornemuses en Pays d’OC », Festival Transhumances Musicales, Laàs (64) ;

1997 :

« Les bandes ménétrières ou l’institutionnalisation d’une pratique collective de la musique instrumentale en France, sous l’Ancien Régime », colloque « Entre l’Oral et l’Ecrit », Gourdon (46) ; « Histoire, symbolique et visages des polyphonies d’Europe méridionale », Festival Transhumances Musicales, Laàs (64) ; « Dans les caves de Saint-Chartier ou la mythification scénarisée de l’altérité sociale et culturelle », Colloque « A la croisée des chemins. Musique savante et musique populaire. Hommage à George Sand », La Châtre (36) ; « Musiques de Dieu, Musiques du Diable. Anthropologie des formes symboliques du son dans la musique française du Moyen Age à l’âge baroque », Ethnopôle du GARAE, Carcassonne (11) ; « Spatialisation religieuse, symbolique sonore et esthétique musicale dualiste dans la Divine Comédie de Dante », Colloque « La voix et les instruments dans l’Italie du XIVe siècle », Abbaye de Royaumont ;

1998 :

« La bataille pour le contrôle musical des rues dans les grandes villes de la France d’Ancien Régime : les ménétriers contre les musiciens du roi et des Académies », Colloque « Musiciens des rues-Musiques dans la rue », Paris, Musée National des ATP, Centre d’Ethnologie Française (CNRS) ;

1999 :

« La Ménestrandise aux XVIIe et XVIIIe siècles : à la charnière des pratiques musicales savantes et populaires », Colloque « Souffler, c’est jouer », Limoges, Château de La Borie ; « De Rivarès à Canteloube : le discours et la méthode des “folkloristes romantiques” languedociens et gascons d’après les préfaces de leurs anthologies », Colloque « Cyprien Despourrins », Accous (64) ; « Les “hauts” et les “bas” : la symbolique des instruments de musique en France, dès le Moyen Age », Castres, Musée Goya (81) ; « Les ménétriers français sous l’Ancien Régime », La Borne (36) ;

2000 :

(Idem), Narbonne, Médiathèque (11) ; « De la voix “claire” à la “belle voix” : histoire et survivance d’une esthétique du timbre vocal en Pays d’Oc », Colloque « La Vocalité dans les pays d’Europe méridionale et dans le bassin méditerranéen », La Napoule (06)

2002 :

« Le vent et la musique », Festival Les Identi’Terres, Narbonne (11) ; « Du vent musical au hautbois. Les méfaits d’une symbolique diabolique, sorcière et mortifère », Rencontres de Hautbois-Tambours de Saint-Martial (30) ; « Jalons pour une histoire populaire du hautbois en France », Colloque « Les hautbois populaires en France et dans la Méditerranée », Mèze (34) ;

2003 :

« L’eau dans l’organologie des instruments de musique traditionnelle et dans les jeux musicaux populaires », Festival Identi’Terres, Narbonne (11) ;

2004 :

« Les armes illusoires d’un conflit séculaire : oralité et écriture aux mains des musiciens savants et des ménétriers », Colloque « Écriture et oralité, voies de la modernité musicale », Université François Rabelais, Tours (37) ; « Des bandes ménétrières à la cour du Roi : points de convergence et de rupture à l’époque baroque » et « De l’Ancien Régime au revival français des années 1970 : le lignage des violonistes populaires est-il une réalité ? », Colloque « Le violon, entre culture populaire et culture savante », Cerizay (79) ; « Oralité-écriture, mémoire-histoire », 1ères Rencontres régionales autour de la mémoire et de l’oralité Les voies de l’oralité et la construction de la mémoire, Bar-le-Duc.

2005 :

20 janvier : Parc Naturel Régional de la Narbonnaise en Méditerranée : « Histoire des collectes françaises des chants de tradition orale ».

28 janvier : Lorient, Ecole de musique : «  Histoire des musiques de tradition orale en France ».

24 octobre : Paris, Université de Paris IV-Sorbonne : « Présentation de la partie “Musique et histoire” du troisième tome de Musiques, l’Encyclopédie de J.-J. Nattiez ».

2006 :

9 juin : Journées d’étude de la Société Française d’Ethnomusicologie, avec Yves Defrance : « Repenser et promouvoir l’ethnomusicologie de la France ».

17 octobre : Maison de la Musique, Nanterre, « Violoneux-violoniste : quand et comment se crée la distinction ? ».

16 novembre : Université de Nice, Colloque l’Ethnomusicologie de la France, « L’apport de l’histoire à l’ethnomusicologie de la France ».

2007 :

18 janvier : Paris, Librairie du CNRS, conférence-présentation du livre Musiques populaires, musiques savantes. Les symboliques du sonore en France 1200-1750.

29 janvier : Roquebillière (06), « L’improvisation dans les musiques de tradition orale ».

1er mars : Université de Nice, Séminaire du Circles : « Les musiques de la mort » .

7 mars : Université de Saint-Etienne, « La vielle à roue dans l’histoire de la musique française : permanences et mutations symboliques ».

24 mars : Université de Nice, Théâtre Valrose, Conférence-présentation du concert de la Squadra de Gênes : « Les polyphonies traditionnelles en Italie et en Europe méridionale ».

3 avril : Université de Nice, Journée d’études du Circles « Pratiques actuelles du terrain : glissements de terrains » : « Déplacement de terrain, changement de problématique ou comment un ethnomusicologue travaille dans la France d’aujourd’hui ».

11 juin : « Ethnomusicologie et histoire », Journées d’études en ethnoscénologie, Université de Nice-Sophia-Antipolis.

14 juillet : Festival international de Saint-Chartier (36) : « Le face-à-face musiques savantes-musiques populaires dans la France médiévale et baroque ».

17 novembre : Paris, Cité de la Musique, Colloque Musique et globalisation : « Sauvegarder aujourd’hui les musiques de tradition orale en France ».

22 novembre : Université de Poitiers, Colloque Langue, Musique, Identité : « Les emblèmes instrumentaux régionaux du revival français ».

7 décembre : Genève, Ateliers d’Ethnomusicologie, «  Les polyphonies d’Europe méridionale ».

2008 :

29 février : « L’archéologie d’une musique de tradition orale ou les apports et les limites d’une musicologie sans musique », Université de Nice-Sophia-Antipolis, Séminaire doctoral du RITM.

24 avril : « Les musiques “premières” ont-elles un âge ? », Cannes, Cannes-Université.

15 mai : « Le haut et le bas dans la musique médiévale et baroque : un dualisme religieux, social, politique, esthétique », Université de Nice-Sophia-Antipolis, Séminaire du CIRCLES.

20 septembre : « La fabrication d’emblèmes instrumentaux par le revivalisme occitan », Rencontres Euro-Méditerranéennes de Saint-Martin Vésubie (06) « Frontières, Échanges, Patrimoines dans l’espace méditerranéen », Collège Interdisciplinaire d’Études Méditerranéennes InterMed.

6 octobre : « La revendication méditerranéenne dans le revival de la musique occitane : fabrication d’une identité centrifuge », Journée d’études de l’axe de recherche
« Représentation et Patrimoine », Collège Intermed, Université de Nice.

11 octobre : « Sauvegarder aujourd’hui les musiques de tradition orale en France », Paris, Cité de la Musique, Colloque Musique et Globalisation.

16 octobre : « Ethnomusicologie et histoire », Université de Nice, Colloque Mémoire, traces et histoire dans les musiques de tradition orale.

8 novembre : « Les musiques traditionnelles sont-elles toujours ce qu’on croit ? » (présentation du volume 3), Colloque « Les 5 volumes de Musique. Une Encyclopédie pour le XXIe siècle (sous la direction de Jean-Jacques Nattiez ; éditions Actes Sud et Cité de la musique), Pour un bilan critique » (organisé par la Cité de la musique, le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris et la Société française d’analyse musicale).

2009 :

9 février :

Paris, Maison de la Recherche (Paris IV-Sorbonne), « L’anthropologie musicale historique. Objets et méthodes ».

4 Mars :

Nice – Musée de paléontologie humaine de Terra Amata, « Organologie des instruments préhistoriques ».

16 mars :

Paris, CNSMD, « L’anthropologie musicale historique ».

17 mars :

Paris, CNSMD, « L’ethnomusicologie historique : à la périphérie ou au cœur de la musicologie ? »

31 mars :

Nice, Auditorium de la Bibliothèque Municipale Louis Nucera, « Musique et sorcellerie dans la tradition européenne ».

9 avril :

Montréal (Québec), Université de Montréal, « Le patrimoine culturel immatériel musical : anthropologie d’une notion problématique ».

Mardi 27 octobre :

Montréal (Québec), Université de Montréal (Faculté de Musique) : « Entre « folklore » et « enfermement national » : la difficile reconnaissance d’une ethnomusicologie de la France ». (9h30-11h30).

Mercredi 28 octobre :

Montréal (Québec), Université de Montréal (Faculté de Musique) : « Ethnomusicologie et anthropologie musicale à caractère historique : une nécessaire continuité » (9h30-12h)

Vendredi 30 octobre :

Montréal (Québec), Université de Montréal (Faculté de Musique) : « La patrimonialisation musicale française à l’épreuve du nomadisme multiséculaire des Roms » (dans le cadre du colloque international Patrimoines musicaux : circulation et contacts).

Mardi 24 novembre :

15h, Université de Nice : « Le vocabulaire historique du geste et du jeu musicaux en France ».

Samedi 28 novembre :

Riom : « Le Patrimoine Culturel Immatériel comme levier de développement pour les territoires ». Conférence introductive et animation d’une table ronde sur le PCI.

Jeudi 10 décembre :

Paris (EHESS), « La patrimonialisation dans le revivalisme occitan des musiques traditionnelles ».

2010 :

Vendredi 22 janvier :

« La symbolique de la musique et du son chez les Pères de l’Eglise romains et grecs au début de l’ère chrétienne et ses prolongements médiévaux et baroques » (Vence, 06, Seconde journée de conférences intitulée : « La Méditerranée des Trois Cultures : musique, philosophie et religion », dans le cadre du festival Nuits du Sud).

Lundi 22 février :

Université Paris X-Nanterre : « Les symboliques du sonore en France » (séminaire du CREM).

Jeudi 26 mars :

Rennes (35) : « La patrimonialisation : anthropologie d’une notion problématique » (dans le cadre des Journées d’étude « Formes spectaculaires traditionnelles et processus de patrimonialisation »).

Samedi 10 avril :

Neuchâtel (Suisse) : « Les « paysages sonores » en question : aporie de la notion « d’aire culturelle » dans les domaines de la musique et de la danse » (dans le cadre du colloque du CTHS « Paysages » et du thème 2 « Le paysage par tous les sens »).

Mardi 14 septembre :

Cerisy-la-Salle (50) : « Le poids des codes symboliques et de la pré-détermination dans l’expression musicale de la souffrance et de la déchirure » (dans le cadre du colloque « L’inconscient et ses musiques »).

Samedi 6 novembre :

Université Paris-Sorbonne : « Anthropologie historique des musiques ménétrières en France : traditions et ruptures ».

Jeudi 18 novembre :

Paris, Musée du Quai Branly, discutant d’une conférence de Anne Damon-Guillot dans le cadre du séminaire de recherche.

2011 :

Lundi 14 mars :

Paris, EHESS, « Ménétriers et maîtres à danser en France sous l’Ancien Régime : les raisons d’un conflit institutionnel et esthétique », dans le cadre du Séminaire Histoire culturelle de la danse.

Jeudi 17 mars :

Nice (Université, Département d’occitan) : « Des troubadours à Claude Marti : une histoire des musiques occitanes ».

Jeudi 24 mars :

Nice (Université, Département d’occitan) : « Les multiples visages des musiques et chants de tradition orale des régions d’occitanie ».

Mercredi 10 août :

Largentière (Ardèche) : « Les bandes ménétrières de hautbois en France sous l’Ancien Régime ».

Mercredi 24 août :

La Côte-Saint-André (38), « La figure musicale du diable dans l’ethnographie française du XIXe siècle : entre fascinante et inquiétante étrangeté », dans le cadre du colloque international Fascinantes étrangetés : la découverte de l’altérité musicale en Europe au XIXe siècle.

Vendredi 21 octobre 2011, 14h30 :

Université de Nice, « Regard musical diachronique et synchronique sur l’animation musicale des carnavals dans le sud de la France », dans le cadre des Journées d’étude « Carnavals : circulations, transformations et contemporéanéité ».

2012 :

21 janvier :

Sommières (30), « Des troubadours à Claude Marti, une histoire des musiques occitanes ».

2 février :

Avignon (84), Conservatoire à Rayonnement Régional, « Musiques traditionnelles : de la sauvegarde à la réappropriation ».

13 février :

Québec (Québec), dans le cadre du Congrès annuel Rideau, « Une histoire des spectacles en France et en Occident ».

Jeudi 16 février :

Montréal (Québec), Laboratoire d’Ethnomusicologie et d’Organologie, « Territorialisation et patrimonialisation dans le secteur des musiques traditionnelles en France ».

12 mars :

Université de Nice, séminaire Création(s)-Sujet(s), « Le poids des codes symboliques et de la prédétermination dans l’expression musicale de la souffrance et de la déchirure »?

12 avril :

Nice (06), Palais Lascaris, 15h, « La symbolique sociale et religieuse des instruments de musique, au Moyen Age et à l’âge baroque ».

28 avril :

Nice (06), CUM, participation à la table ronde « Chants et musiques en Méditerranée : des mondes de dialogue entre les Cultures » organisée dans le cadre du Festival des Musiques arabo-andalouses.

30 mai :

Paris (75), Musée du Quai Branly, Colloque « De la danse de Shiva à la World Music », Participation à une table ronde sur la World music.

1er août :

Balaruc-les-Bains (34), « Regard historique sur la danse, son espace social, son cadre et ses acteurs en Pays d’Oc ».

6 octobre :

Grenoble (38), Musée Dauphinois, participation à la journée de réfelxion et de découverte autour du chant de tradition oral organisée par le CMTRA et le Musée Dauphinois, conférence sur le thème « Du folklore aux revivalismes : les multiples facettes de la patrimonialisation du chant populaire en France ».

18 octobre :

Nice (06), Palais Lascaris,  « Des cours royales et seigneuriales aux places de villes et de villages : les « ménétriers »français sous l’Ancien Régime ».

27 octobre :

Valence, Congrès de l’Association Française du Hautbois, « La tradition ménétrière de hautbois en France sous l’Ancien Régime ».

27-29 novembre :

Lille (59), participation au colloque international « Sciences, techniques, savoirs ancestraux. Qu’ont-ils à se dire ? ». Conférence sur le thème « Héritage et tradition, un patrimoine de l’humanité. Quelle transmission ? »

6 décembre :

Paris (75), Université de la Sorbonne, 14h-16h : « Autour du Concert des Anges (école flamande, XVIe siècle, Musée des Beaux-Arts, Bilbao) et de la Nativité de Dijon (Robert Campin, 1420) : éléments d’iconographie musicale pour une anthropologie du sonore ».

http://musiconis.blogspot.fr/ le compte rendu de cette conférence figure sur ce site.

2013 : 

16 janvier :

Québec, Université de Laval, « Gestes et attitudes corporelles chez les « violoneux » français d’hier et d’aujourd’hui. De l’adhésion à une pratique distinctive et hétérodoxe à son rejet ».

18 avril :

Paris, Conférence organisée par EthnomusiKa sur mon parcours de chercheur.

23 mai :

Toulouse, Université du Mirail, « La symbolique des instruments de musique ».

16 août :

Fontenay-le-Comte (85), de 9h30 à 12h, « L’art ménétrier, de son origine à aujourd’hui » et « Les symboliques du sonore en France, du Moyen âge à l’âge baroque. De l’histoire sociale de la musique à l’anthropologie musicale historique ». De 16h15-17h30 : « Le hautbois, dans la vie musicale de la France ancienne ».

26-27 septembre :

Nice (06), Palais Lascaris, « Du savant au populaire : hybridations, circulations, enrichissements mutuels dans les musiques de l’ère baroque ».

9 octobre :

Montréal (Québec), Université de Montréal (Faculté de Musique), « Pour une ethnomusicologie inter(-trans)disciplinaire ».

2014 : 

30 janvier :

Université François Rabelais, Tours. Colloque international « Paradigmes de l’autorité ». « 16e et 17e siècles : les fondements historiques français du clivage musical écrit/oral. L’autorité académique des “sçavants” musiciens et danseurs face aux “misérables routiniers encloüez par leur ignorance ».

25 avril :

Paris, Cité de la Musique. Colloque international Restitution du son : l’instrumentarium au Moyen Âge. « Les hauts et les bas instruments : une anthropologie du sonore ».

26 septembre :

Toulouse, Université Toulouse-Mirail. Journées d’études du CIRIEF « Les nouveaux enjeux de l’ethnomusicologie de la France : adapter les objectifs, les outils et les méthodes de recherche à la mutation rapide des terrains français ». « La dimension territoriale dans la patrimonialisation française actuelle des musiques traditionnelles ».

4 octobre :

La Châtre (36). Journée d’étude « Vielles à roue : pratiques, représentations et innovations féminines. 18e-19e siècles ». « Les femmes dans la mie musicale populaire française ».

19 décembre :

Université Paris-Sorbonne. Conférence sur l’ethnomusicologie de la France dans le cadre de la préparation à l’agrégation externe de Musique.

2015 : 

20 février :

Paris, EHESS, Séminaire « Sources, archives et histoire institutionnelle de l’ethnomusicologie de la France » (IIAC-LAHIC), « Des folkloristes romantiques aux collecteurs revivalistes : les épistémologies des différentes ethnomusicologies de la France ».

27 mars :

Nice. Séminaire FNCS (FARECI). « Les polyphonies d’Europe méridionale ».

9 avril :

Grasse, Musée d’Art et d’Histoire de Provence. Conférence consacrée aux objets musicaux du Musée.

13 avril :

Grasse, Musée d’Art et d’Histoire de Provence. Conférence consacrée aux objets musicaux du Musée.

19 mai :

Montpellier, Université de Droit et de Science Politique. Congrès national de l’IUF. « Le rythme dans les bandes de violons en France du 16e au 18e siècles ».

11 novembre :

Billère (64), Médiathèque municipale. 1er Séminaire annuel d’ethnomusicologie de la France. « Des ménétriers d’Ancien Régime à nos actuelles associations et écoles de musique : jalons pour une réflexion sur les fondements et les modalités de la transmission des musiques dites traditionnelles ».

27 novembre :

Université Toulouse-Mirail. « Inextricablement intriqués : forains, voyageurs, Tsiganes, ménétriers : mobilités, échanges et emprunts dans l’histoire française des musiques populaires ».

27 novembre :

Toulouse, Conservatoire à Rayonnement Régional. « Le hautbois dans la vie musicale de la France ancienne ».

18 décembre :

Université de Rome-Sapienza. « Des collectes musicales romantiques à la patrimonialisation revivaliste actuelle, en passant par l’ethnomusicologie revivaliste et universitaire : approches épistémologiques d’une histoire française particulière ».

COLLOQUES ORGANISÉS DEPUIS 2000

2000 :

Organisation du colloque international :

La Vocalité dans les pays d’Europe méridionale et dans le bassin méditerranéen,

2-3 mars 2000, Château de La Napoule (06), sous l’égide du Centre de Recherches RITM de l’Université Sophia-Antipolis.

2002 :

6-7 avril, Organisation du colloque international :

Les hautbois populaires en France et dans la Méditerranée, à Mèze (34), à l’occasion de la sortie de l’ouvrage du même titre aux éditions de la FAMDT (Parthenay).

2006 :

15-18 novembre, co-organisation (avec Yves Defrance) du colloque International :

L’Ethnomusicologie de la France, Nice, Université de Nice Sophia-Antipolis (27 intervenants).

2008 :

16-17 octobre, co-organisation avec Laurent Aubert (Ateliers d’Ethnomusicologie de Genève) du colloque international :

Mémoire, traces et histoire dans les musiques de tradition orale, Université de Nice Sophia-Antipolis (14 intervenants).

2011 :

24 au 27 août, La Côte-Saint-André (38), co-organisation avec Yves Defrance (Université de Rennes II) et Danièle Pistone (Université de Paris-Sorbonne), en Partenariat avec l’OMF et le CIRIEF, le Conseil général de l’Isère et le Festival Berlioz, du colloque international :

Fascinantes étrangetés : la découverte de l’altérité musicale en Europe au XIXe siècle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s